Make your own free website on Tripod.com

RÉPONSES

1

2

CHRONOLOGIE DES PLUS GRAVES ACCIDENTS NUCLÉAIRES CONNUS (DIVULGUÉS).

30 sept (AFP) - Voici les principaux accidents nucléaires depuis 1949:

1949 à 1963: Selon une commission scientifique soviétique, quelque 10.000 personnes ont souffert de contaminations radioactives dans la région du site d'essais nucléaires de Semipalatinsk au Kazakhstan (Asie centrale), où a été testée la première bombe-A soviétique, et où de nombreux essais nucléaires ont eu lieu dans l'atmosphère.

sept 1957: Une explosion dans un centre de stockage de déchets radioactifs à Kytchym, près de Sverdlovsk (sud de l'Oural) aurait fait plus de cent morts et entraîné l'evacuation de 10.000 personnes.

10 oct 1957: Accident nucléaire dans une centrale chargée de fabriquer du plutonium à des fins militaires à Sellafield (Grande-Bretagne). L'accident est classé au niveau 5 de l'échelle internationale des événements nucléaires qui en compte 7.

1968: Un B-52 de l'US Air Force s'écrase près de Thule (Groenland): 400 gr de plutonium 239 provenant d'une tête nucléaire sont dispersés.

août 1969: "Grave accident" dans le complexe atomique chinois de Jiuquan: "une dizaine de travailleurs" sont exposés à une dose de radiations supérieure à la normale.

jan et fév 1974, oct 1975: Accidents à la centrale de Leningrad: au moins 3 morts et rejets radioactifs dans l'environnement.

28 mars 1979: Fusion partielle du coeur du réacteur et contamination importante à la centrale nucléaire de Three Mile Island (Etats-Unis). L'accident, classé au niveau 5 de l'échelle de gravité, ne fait pas de victime, mais 140.000 personnes sont temporairement déplacées.

août 1979: Une fuite d'uranium dans un site nucléaire secret aux Etats-Unis près d'Erwin (Tennessee) contamine environ mille personnes.

jan-mars 1981: Quatre fuites radioactives se produisent, entre le 10 janvier et le 8 mars, à la centrale nucléaire de Tsuruga (Japon). 278 personnes sont irradiées.

26 avril 1986: A Tchernobyl (Ukraine), un accident nucléaire sans précédent se déroule dans un réacteur à eau bouillante qu'aucune enceinte de confinement ne protége. Selon un bilan officiel, environ 200 personnes sont grièvement irradiées, 32 décèderont dans les trois mois qui suivent la catastrophe. L'accident se classe au niveau 7 de l'échelle de gravité.

avril 1993: Formation d'un nuage radioactif après une explosion dans une usine de retraitement de combustible irradié à Tomsk-7, ville secrète de Sibérie occidentale. L'accident provoque la projection de matières radioactives contenant de l'uranium 235, du plutonium 237 et divers produits de fission.

9 déc 1995: Une fuite dans le circuit de refroidissement du surgénérateur prototype de Monju dans le centre du Japon provoque l'arrêt d'urgence de ce réacteur expérimental. L'incident provoque une vive émotion dans la région et entraîne le report du développement de la filière des réacteurs à neutrons rapides.

24 juil 1996: Vingt-cinq personnes sont irradiées dans la centrale thermique classique de Racht dans le nord de l'Iran, selon l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA), basée à Vienne. L'AIEA estime que ces personnes ont été irradiées par une machine produisant de la radioactivité, utilisée pour vérifier l'étanchéité des soudures de cette centrale thermique classique. Les autorités iranniennes parlent de leur côté d'un seul cas d'irradiation.

11 mars 1997: L'usine expérimentale de retraitement de Tokaimura est partiellement stoppée à la suite d'un incendie et d'une explosion, qui ont exposé 37 personnes à des radiations.

Message provenant de la liste SORTIR DU NUCLÉAIRE.

3

4

5

6

7

8

9

10

11